09 juillet 2013

Grace_Jeff Buckley

Jeff Buckley

Salut aujourd'hui je vais vous parler du meilleur Chanteur des années 90 avec sa voix exceptionnelle!!!!!

Biographie de l'auteur:


Jeffrey Scott Buckley naît le 17 novembre 1966 à Anaheim dans le comté d'Orange County, en Californie. Il est éduqué par sa mère, la pianiste et chanteuse panaméenne Mary Guibert, divorcée de son père, le musicien et chanteur éclectique Tim Buckley. Ce dernier ne connaît que très peu son fils, (ils ne se seront vus que quelques fois) mais lui dédie 2 morceaux phares de son œuvre : « I Never Asked To Be Your Mountain » & « Dream Letter ». Il meurt d'une surdose en 1975, à vingt-huit ans ; Jeff n'en a que neuf.

Jeffrey Scott Buckley, présentation
Malgrès le manque de contact avec son père il grandit dans un univers musical : il passe des heures à écouter sa mère jouer de la musique classique au piano et il découvre des artistes comme les Beatles, Simon & Garfunkel mais aussi Edith Piaf (il a découvert les chansons de cette dernière à l'école). La musique devient rapidement une obsession pour Jeff qui se met à apprendre la guitare et le piano dès l'âge de six ans.Sa jeunesse est aussi rythmée par de nombreux déménagements avec sa mère, avec un niveau de vie parfois des plus modeste. Solitaire, désirant faire carrière dans la musique, Jeff Buckley rêve de New York. C'est à l'occasion d'un concert en hommage à Tim, à l'église Saint-Ann, que Jeff rencontre Gary Lucas et quitte la Californie pour s'installer à New York.

Jeffrey Scott Buckley, présentation

 

On disait de lui qu'il était :

"jeune et beau. Il avait du talent, peut-être même un don. Il était un Dieu, un jeune Dieu.Mais il était un Dieu complexe, torturé, terriblement humain. Un Dieu mortel aussi. Avec le drame à fleur de vie. Bref, un artiste. "

 

Une Voix Exceptionelle:

Cette voix était sans doute le plus impressionnant atout de Jeff Buckley. En effet, à force de travail et de persévérance, il a réussi à couvrir 5,5 octaves avec son chant. Il possédait une voix très aiguë, et avouait lui-même qu'il chantait comme une femme, un enfant. Cette caractéristique est assez rare chez les chanteurs de rock, ce qui en fait un élément distinctif de sa musique. Ses inspirations, tels Robert Plant ou Nusrat Fateh Ali Khan, l'ont sans doute guidé dans sa maîtrise vocale. Capable d'exploiter pleinement son potentiel de chant, il pouvait hurler sur scène, sans être couvert par le son des instruments, puis enchaîner en chantant seul a capella.

La Poésie des Paroles:

La poesie des paroles

  Chez Jeff Buckley, les paroles d'une chanson ne sont jamais écrites au hasard. Elles suivent toujours une ligne spécifique, propre à l'auteur, visant à toucher le public en laissant une marque indélébile dans son esprit. Pour arriver à ce résultat, Buckley tentait de donner un aspect universel à ses chansons.

En effet, on ne trouve aucun repère temporel ou spatial précis dans les paroles de ses chansons. Jeff rejetait cette façon d'écrire, consistant à inclure tous les noms de rues entourant votre maison dans vos chansons, ainsi que le nom de toutes vos connaissances. Pour lui, cette méthode autobiographique d'écriture ne permet pas à la chanson de traverser le temps, limitant le sens des paroles à une courte période. Ainsi, le public a du mal à identifier ce qu'il entend avec un morceau de son existence, puisque le contexte est déjà défini. Le but de J.B. est justement de laisser une grande liberté à ceux qui l'écoutent, pour qu'ils puissent rentrer à l'intérieur des chansons, se les approprier, y mettre leurs expériences. De cette manière, les gens peuvent associer chacune des chansons de Buckley à un instant particulier.
 
Hallelujah:
 Cette chanson a été reprise par de nombreux artistes (il y aurait, plus de 120 reprises d'Hallelujah). La plus connue d'entre elles est sans doute celle de Jeff Buckley  sortie en 1994 sur son album Grâce. Toutefois ce n'est pas la version de Leonard Cohen que Jeff Buckley reprend mais celle de John Cale. Ce dernier avait obtenu l'autorisation de Cohen pour modifier un passage du texte original et c'est ce texte modifié que Jeff Buckley chantait par la suite.


Grace:

C'est son seul album studio, sorti en Aout 1994 d'abord en Europe puis aux Etats-Unis sous le label Columbia.

Il fut enregistré dans les studios de Bearsville, près de Woodstock, dans l'État du New York, co-produit par Jeff Buckley et Andy Wallace.

 Les Tournées Françaises.

L'accueil de cet album fut assez chaleureux, plus en Europe qu'aux États-Unis, et rencontra en outre unt sérieux succès d'estime, acclamé par la critique et considéré comme l'un des piliers du mouvement de rock mélancolique et néo-romantique des années 1990, illustré plus tard par des groupes tels que Radiohead, Muse et Coldplay. Depuis, la renommée de l'album ne fit que croître: Jimmy Page le considère même comme le meilleur album de la décennie.Grace reçut un Grand Prix de L'Académie de Charles-Cros (le prix de la meilleure critique) en 1995.La chanson "Last Goodbye" apparait dans la bande originale du film Vanilla Sky avec Tom Cruise.Une version étendue et remasterisée de l'album fut lancée en 2004 : Grace (Legacy edition).

Pour plus de renseignement sur l'album direction youtube : making off grace.

Pour plus de renrenseignements sur Jeffrey Scott Buckley pareil. Le reportage se nomme Amazing Grace voili voilou !!! 

 

pour 

écouter l'album en entier :http://www.youtube.com/watch?v=lY5JFUtuROU

 

 

 

 

ou sur deezer : http://www.deezer.com/fr/album/73046

C'est un très bon album composé de très très bonne chansons où on peut retrouver l'authentique Hallelujah. Voilà N'oubliez pas les commentaires!!!! 

 

 


Posté par cecemusique84_2 à 13:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Grace_Jeff Buckley

Nouveau commentaire